Publicité

DAKARPRIVEE.COM

LE MEILLEUR DE L'INFORMATION

Exclusif : Les confidences de l’imam Alioune Badara Ndao

Ce matin de vendredi, Kaolack peine à se tirer du lit. Malgré, le son du Coran diffusé par les haut-parleurs de la mosquée de Médina Baye. L’on hèle un taxi. Direction : Gane Alassane, le quartier où vit l’Imam Alioune Badara Ndao, dont le procès pour apologie au terrorisme a tenu en haleine le Sénégal pendant trois interminables années. On retrouve l’imam Ndao dans une demeure modeste dépourvue de tout luxe à Gane Alassane, quartier populeux de Kaolack où les tas d’immondices et les eaux stagnantes constituent le décor.

Il porte un boubou traditionnel saoudien noir, un bonnet blanc sur la tête, l’imam et sa célèbre barbe blanche fait des confidences à igfm sur son état de santé, son gros cas de conscience sur ses 13 co-détenus qui continuent de croupir en prison, sur la commémoration de l’anniversaire des 21 ans de Abdoul Aziz Dabakh, La présidentielle de 2019 et les dangers du parrainage…L’imam Alioune Badara Ndao fait son sermon à igfm. Tendez bien l’oreille ! Ouvrez les yeux !

«Les résultats de mon bilan de santé…»

«Je ne cherche pas à être dédommagé…»

«Mon gros cas de conscience…»

«Ce que Dabakh et les autres ont fait pour l’Islam»

«Le nouvel an musulman et l’enseignement du prophète»

«Il faut encore discuter du parrainage… »

Commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils