Ile du Saloum: L’école arabo-islamique prend du devant sur l’enseignement français

Iles du Saloum: l'école arabo-islamique prend du devant sur l'enseignement français.

Plusieurs villages des îles du Saloum et d’une partie du Niombato, dans le département de Foundiougne, choisissent de plus en plus d’inscrire leurs enfants dans des écoles d’enseignement arabo-islamique ou franco-arabes  a révélé l’inspecteur d’académie de Fatick Mamadou Niang.

Mr Niang s’entretenait avec des journalistes lors d’une rencontre axée sur la rentrée scolaire 2019/2020.

Dans les îles du Saloum on trouve un lycée arabe de 1.000 élèves en face d’un collège qui n’a qu’un effectif de 245 élèves dans un établissement d’une plus grande capacité, a-t-il fait remarquer.

Selon l’IA,ces tendances sont des preuves qui montrent qu’il y a une désaffection de ces communautés du département de Foundiougne de l’école française en faveur de l’enseignement arabo-islamique ou des écoles franco-arabes.

Pour l’inspecteur d’académie de Fatick, la solution pour rééquilibrer ces tendances, c’est de repenser l’offre éducative par rapport à ces zones en prenant en compte la volonté des populations. Dans une synergie des actions, il faudrait voir dans quelles mesures transformer les collèges classiques en collèges franco-arabes, également certaines écoles élémentaires en écoles franco-arabes, a-t-il préconisé.

NDEYE AMY SARR.

Commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *