La mortalité maternelle est en recule dans la région de Kaffrine

La mortalité maternelle est en recul dans la région de Kaffrine

Le médecin-chef de la région médicale de Kaffrine, Dr Mamadou Moustapha Diop, a fait état  d’une diminution des cas de décès maternels dans la région. Il a révélé 52 décès maternels en 2016, 43 en 2017, 32 en 2018 et 25 en 2019.
“La région médicale a fait des efforts par rapport à la lutte contre la mortalité maternelle. De 2016 à maintenant, il y a eu diminution du nombre de décès maternels”, a salué le médecin chef qui  s’exprimait en marge de la réunion de partage sur la stratégie de réduction des pénuries de sang dans les structures de santé de Kaffrine.
Cette rencontre présidée par le préfet de Kaffrine, Amadoune Diop, a enregistré la présence des élus locaux, des autorités administratives, des organisations de jeunes et de femmes.
Selon Docteur Diop, les causes de ces décès maternels sont surtout les hémorragies, les éclampsies.
ndeye amy sarr

Commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *