La pandémie met aux arrêts Prés de 30% des Entreprises formelles

L'Etat doit 250 milliards fcfa aux entreprises de BTP

La pandémie de la covid-19 a des répercussions sanitaires, économiques et financières à l’échelle mondiale. Pour faire face à cette pandémie, endiguer sa propagation et limiter ses effets sanitaires, sociaux et économiques, le Gouvernement a pris des mesures d’urgence.

Ainsi, dans le cadre de la relance post covid-19, l’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD), en appui au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération (MEPC), a réalisé une enquête auprès des entreprises du secteur formel, afin de recueillir leurs intentions d’investissement.

Il ressort des résultats de l’enquête que l’arrêt momentané d’activité a été constaté auprès de 27,4% des entreprises formelles et touche notamment les petites unités (30,9%).

Selon l’Agence, le phénomène est plus ressenti dans les secteurs des hôtels, bars et restaurants (50,2%), des services fournis aux entreprises (31,7%), des services personnels et divers (29,7%), du commerce (27,2%), des autres industries (25,5%) et des transports (24,3%). I

Il est motivé par la fermeture des frontières (36,6%), la fermeture des marchés, des écoles et des universités (33,0%), le problème de financement (32,0%), le problème d’approvisionnement en matières premières (28,0%) et les difficultés d’écoulement de la production (21,7%)

Commentaire

commentaire

Restez chez vous Dakarprivee.com vous informe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enable Notifications    Ok No thanks