Le ministre de l’enseignement supérieur prêt encore à sacrifier certains nouveaux bacheliers vu ….

Le ministre de l'enseignement supérieur prêt encore à sacrifier certains nouveaux bacheliers vu ....

La dette que l’Etat du Sénégal doit aux établissements privés d’enseignement supérieur avait amené ces derniers à exclure pas moins de 40 mille étudiants orientés par l’Etat. Il est à redouter, que la même situation ne soit en train de se reproduire, avec l’invite faite par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation aux nouveaux bacheliers, de formuler successivement une demande pour les universités publiques tout comme les établissements privés.

Sud Quotidien trouve que  c’est un sursis donné aux nouveaux bacheliers qui seront orientés dans le privé, pour l’exercice 2019/2020.

Oumar   MANE

Commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *