Les pécheurs arrêtés à mbour écopent de 2 ans de sursis et 1 mois d’emprisonnement ferme

Les pécheurs arrêtés à mbour écopent de 2 ans de sursis et 1 mois d’emprisonnement ferme

 Les 14 personnes qui ont été arrêtées le 23 décembre dernier lors de la manifestation des pêcheurs de Mbour contre la création d’un nouveau quai de pêche vont être fixées sur leur sort le mardi 14 janvier 2020 . Le procureur après les avoir déclaré coupable a demandé au juge de leur appliquer une peine de deux ans de sursis dont un mois d’emprisonnement ferme .

 

Les 14 détenus lors de la manifestation contre l’installation d’un second quai de pêche au niveau du parc piroguier ont été jugés ce mardi par le tribunal grande instance de Mbour. Poursuivis pour  coups et blessures volontaires à agents dans l’exercice de ses fonctions, dommage à la propriété immobilière d’autrui et trouble à l’ordre publique, Djibril Boye, Djiby Seck, Déthié Faye, Mama Diamanka, Abdoulaye Ndiaye, Moussa Dieng, Cheikh Seck, Souleymane Faye, Lamine Ndiaye, Ibrahima Ndiaye , Sidy Mokhtar Dieng, Matar Gueye, El hadji Dieng et Abdou Diop ont comparu devant la barre. Ils ont été reconnu coupable de ces chef d’inculpation par le procureur, Mamadou Sokhna Thiam, qui a demandé au juge de les condamner 2 ans de sursis avec un mois ferme.

ndeye amy sarr

Commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *