Lettre adressée à Monsieur Mansour Faye, maire de la ville de Saint-Louis

Dakarprivee-Monsieur le maire

Nous venons par le biais de cette lettre vous exprimer toute la honte et la déception mais surtout toute l’indignation qui nous ont envahie face à votre refus de ne pas vouloir déboulonner la statue de Louis Faidherbe présente dans votre ville depuis 1891.

Monsieur le maire, nous sommes tous sans savoir que l’histoire de la ville de Saint-Louis est très riche certes mais loin d’être belle, en grande partie à cause de ce *Faidherbe* qui avec son titre de gouverneur à l’époque agissait comme un vrai tortionnaire.

En effet, Saint-Louis étant la capitale de l’Afrique occidentale Française, la puissance coloniale s’y était installée pour manœuvrer et bâtir son entreprise coloniale sous les directives du *capitaine Faidherbe*. Et vous n’êtes pas sans savoir Monsieur le maire que ce dernier a été un personnage impitoyable qui ne cessait d’exploiter nos richesses, d’assimiler, d’acculer et de torturer nos ancêtres. Il ne se souciait pas de la couleur africaine, tout ce qui l’importait c’était la France, l’empire coloniale. De plus, le gouverneur Faidherbe, était fier de sa mission, celle de ravager les villages qui s’étaient opposés à son autorité.

Ceci n’est qu’un tout petit exemple des souffrances que nous a causé ce barbare de Faidherbe. Et maintenant que reçoit il comme punition? Une statue en bronze, un lycée, un pont en fer et une rue après toutes ces humiliations qu’il a fait vivre à nos aïeuls.

Alors Monsieur le maire, sachez que nous n’aspirons pas à changer notre histoire et d’ailleurs même nous ne pouvons la changer mais nous avons le droit et le devoir de ne pas vouloir vivre avec cette histoire qui ne nous rappelle que des souvenirs de siècles de vies de souffrances, de la traite négrière à la colonisation.

Ainsi, vous conviendrez avec nous que dans la vie des sociétés, il est des époques où la Révolution devient une impérieuse nécessité, où elle s’impose d’une manière absolue. En l’occurrence l’heure du déboulonnement de cette statue de malheur a sonné et elle sera détruite quoi qu’il puisse nous en coûter.

Monsieur le maire, on vous juge maintenant avec toute l’impétuosité de la jeunesse, vous n’êtes plus digne de votre fonction si vous laissez cette statue perpétuer. En refusant ce déboulonnement par votre inaction, vous accordez à la France un pouvoir abusé nous rendant ainsi plus ridicules. Rendez-vous pas compte que votre attitude est indigne des fonctions qui sont les vôtres, quand en prétendant vouloir sauvegarder la statue en vue de préserver l’histoire vous nous obligé de ne jamais aller de l’avant.

Monsieur le maire, ce que vous devriez faire en tant que citoyen investi d’une mission de service public, c’est de défendre d’abord l’intérêt de votre pays et de faire en sorte que sa dignité ne soit jamais bafouée.

Monsieur le maire, on vous rappelle que la France dont vous continuez toujours à défendre les intérêts a été dominée de 1940 à 1944 par Adolf Hitler et il lui a fallu l’intervention de nos vaillants tirailleurs pour la libérer et après leur libération Monsieur le maire, pour des questions de dignité et de souveraineté, les français ont effacé toutes les traces du camp Nazi de leur terre. Et aujourd’hui si vous partez en France ce sont leurs héros qui les représentent dans leurs places publiques pour montrer leur puissance et leur grandeur contrairement à vous qui après les indépendances au lieu de balayer toutes ces choses qui nous replongent dans notre passé douloureux et obscur êtes là à dire avec tout le ridicule qui soit que:<<*Nous devons vivre avec notre histoire et l’accepter*.>> Sauf que nous en avons marre d’accepter toutes ces injustices, aujourd’hui nous nous levons tous pour dire ASSEZ on en peut plus du tout.

Monsieur le maire, Faidherbe a fait subir le Sénégal les pires moments de son histoire entre 1854 et 1865. Il mérite d’être aux oubliettes pour nous autres Sénégalais alors revoyez votre décision et prenez exemple des maires de Gorée et de Dakar plateau qui ayant compris le message lancé par des voix humanistes ont rebaptisé la place de l’Europe au cœur de l’île de Gorée en place de la liberté et de la dignité humaine en hommage à l’afro américain Georges Floyd.

Bientôt les rues, avenues et boulevards du centre-ville de la capitale de Dakar qui portent des noms de personnages criminels de l’histoire coloniale seront rebaptisés cette fois-ci pour prendre des noms de nos vaillants combattants et héros qui se sont sacrifiés pour l’intérêt de leur peuple.

Monsieur le maire, nous préférons El hadj Omar Tall à Saint-Louis que Faidherbe, nous préférons Mamadou Dia à Saint-Louis que Faidherbe et nous préférons Omar blondin Diop à Saint-Louis que ce sans cœur de Faidherbe. Monsieur le maire, nous sommes plus que déterminés à déboulonner la statue si toutefois elle est remise dans les lieux.

Veuillez Monsieur le maire croire à l’expression de nos sentiments les plus distingués.

Dakar, le 3 juillet 2020

Mouvement AFRICA FIRST

Commentaire

commentaire

Restez chez vous Dakarprivee.com vous informe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enable Notifications.    Ok No thanks