Nigéria: 65 morts à l’issu d’une attaque de Bokko Haram.

Nigeria : Boko Haram commet l'un de ses pires massacres

Une attaque du groupe djihadiste nigérian Bokko Haram, contre des participants à une cérémonie de funérailles, dans le nord-est du Nigeria, a grimpé jusqu’à 65 morts, soit près de trois fois plus qu’annoncé dans un premier bilan, a déclaré, dimanche 28 juillet, un responsable local.

Des dizaines de cadavres supplémentaires ont été découverts après l’attaque par des hommes armés d’un village proche de Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno. Le chef du gouvernement local, Mohammed Bulama, déclare 65 morts et 10 blessés. Plus de 20 personnes sont mortes dans l’attaque contre les participants rassemblés pour la cérémonie de funérailles et des dizaines d’autres ont été tuées alors qu’elles tentaient de poursuivre les djihadistes, a-t-il précisé.

Commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *