Soudan: l’armée promet un «gouvernement civil» et «ne livrera pas» el-Béchir

Soudan: l’armée promet un «gouvernement civil» et «ne livrera pas» el-Béchir

Soudan: l’armée promet un «gouvernement civil» et «ne livrera pas» el-Béchir

Au Soudan, Omar el-Béchir est tombé, mais cela ne suffit pas pour les milliers de manifestants toujours rassemblés à Khartoum devant le QG de l’armée. Une manifestation malgré le couvre-feu imposé par les nouvelles autorités. Les Soudanais descendus dans les rues ne veulent pas du conseil militaire mis en place pour la transition, avec à sa tête le ministre de la Défense Awad Ahmed Banawf. Le nouveau pouvoir promet le dialogue et un futur « gouvernement civil » et indique qu’Omar el-Béchir ne sera pas livré à la justice internationale.

Après la reprise en main, les promesses. Après avoir annoncé la mise en place  contesté dès ce jeudi 11 avril, l’armée semble maintenant décidée à donner quelques gages de bonne volonté au peuple soudanais, toujours très mobilisé. Ce matin, un général, présenté comme le chef du comité politique militaire, a pris la parole lors d’une conférence de presse retransmise à la télévision.

L’armée promet désormais qu’un « gouvernement civil » sera mis en place, sans fixer d’échéance ni préciser sa composition exacte. On sait tout de même que le ministre de la Défense sera un membre de l’armée et que les militaires désigneront aussi le ministre de l’Intérieur. Pas de quoi convaincre les manifestants à ce stade, eux qui regardent les manœuvres de l’armée avec suspicion.

Rfi-Dakarprivee

Commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *