Tivaoune vit au rythme des “boudes” en préparatif du “maouloud”

Tivaoune vit au rythme des "boudes" en préparatif du "maouloud"

La cité religieuse vit depuis la nuit du mardi 30 au mercredi 31 octobre au rythme des bourdes qui ouvrent officiellement les activités du Maouloud commémorant la naissance du prophète Mohamed (PSL). Des séances qui vont durer une dizaine de jours suivie d’un jour de repos avant la date du 9 novembre prévue pour cet anniversaire.

Le croissant lunaire est apparu la veille (Lundi) qui devait marquer le démarrage des séances de bourdes. Mais, les autorités religieuses ont décidé par la suite de les démarrer le mardi, d’organiser deux séances pour rattraper le retard de la première nuit.

Ainsi, ces séances perpétrées un peu partout dans la quasi-totalité des localités du Sénégal, seront clôturées la nuit du 7 novembre. Le lendemain est consacré jour de repos avant le Maouloud ou Gamou commémorant la naissance du prophète Mohamed (PSL) prévu le 9 novembre, la date portée à l’endroit de la communauté religieuse du Sénégal.

Mais, en attendant, à Tivaouane, principale attraction, les séances de « Burds » au programme sont des moments forts vécus par les fidèles tidjanes à travers l’œuvre d’une dizaine de chapitres de l’Imam Bouchari, ce grand saint et poète Egyptien.

ndeye amy sarr

Commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *