Troisième mandat: “constitution piégée ou peuple immature” par Ababacar Sadikh Bassee

Un troisième mandat pour Sall : source de divergence chez les factickois

 

Je ne suis pas un hypocrite, l’actuel président à bien la possibilité et libre de demander le suffrage des sénégalais pour un second mandat de 5 ans avec la nouvelle constitution s’il le souhaitait.

La Constitution du Sénégal est très claire sur la question du mandat du président de la République et ne laisse place à aucune interprétation sur la possibilité d’un troisième mandat, mais un second mandat (donc possibilité d’avoir deux mandats de 5 ans).

L’article 27 de la Constitution dispose: ‘’Le chef de l’État est élu pour un mandat de 5 ans renouvelable une fois. Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs».
Donc deux mandats de combien? 5 ans c’est très claire puisse qu’on parle d’une nouvelle constitution.
Fin du débat

Faut que les sénégalais apprennent à prendre leurs responsabilités sur des situations pareilles. En plus nous sommes en 2019 et très loin de 2020 donc au boulot…

Qui a voté la nouvelle constitution du Sénégal?

Réponse: Plus de 60% des électeurs par voie référendaire…

Alors assumons nos bêtises. Voilà le résultat quand on vote aveuglément sans utiliser nos cerveaux pour faire plaisir au maître. Je l’ai dit à plusieurs occasions ” la majeure partie des sénégalais sont immatures et irresponsables”

Arrêtons ce débat.

Commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *