pub-mobile-2

Un mauvais vent est entrain de circuler au sein du PDS

Un mauvais vent est entrain de circuler au sein du PDS

Un mauvais vent  souffle contre Me Abdoulaye Wade après la composition du nouveau Secrétariat exécutif national (Sen) du Parti démocratique sénégalais (Pds). Babacar Gaye, Me El Hadji Amadou Sall, Cheikh Tidiane Seck, Aminata Sakho, Alinard Ndiaye… ont décliné les postes qui leur ont été affectés dans le nouvel organigramme du parti libéral.

Abdoulaye Nguer Bâ considère ce remaniement comme un “testament familial totalement illégal, car violant entièrement les statuts et règlements du Pds.” Le proche du “banni” Oumar Sarr de prévenir : “Les libéraux authentiques, les Wadistes de souche, les responsables et militants de base porteront le combat pour sauver leur patrimoine que constitue le Pds.”

Dans le nouveau Secrétariat national du Pds, le pape du Sopi a promu son fils, Karim Wade, qui occupe, désormais, le poste éminemment stratégique de Secrétaire général adjoint chargé de l’orientation, de la modernisation et de l’élaboration des stratégies politiques du parti. Le nouvel organigramme consacre un collège des secrétaires généraux adjoints, un pool des porte-paroles et un collège des conseillers du Secrétaire général national.

Oumar  MANE

Commentaire

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *